Repérage amiante et HAP dans les enrobés

Repérage amiante et HAP dans les enrobés

>

Amiante et Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques, aujourd’hui interdits, peuvent être présents dans les anciennes couches d’enrobés. Ils représentent donc un risque pour les travailleurs opérant sur les voiries.

Domaine

d’application

En tant que gestionnaire de réseaux ou maître d’ouvrage de travaux routiers, vous devez évaluer les risques et donc signaler la présence de produits dangereux dans les couches de chaussée devant être «remaniées ». (Code du travail L.4511 et L.4531 et suivants / Code de l’environnement R.541-8 à R541-10).

 

Vous êtes responsables de la gestion des déchets produits (L.541-2 du Code de l’environnement).

 

En tant qu’employeurs, vous devez prendre des mesures de protections collectives et individuelles si des agents doivent intervenir sur les chantiers avec des couches amiantées remaniées (décret 2012-639 du 04 mai 2012 modifiant le Code du travail).

 

 

Objectif

de la mission

Repérer et identifier l’amiante et les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques dans les enrobés préalablement aux travaux de réfection ou d’entretien des voiries afin de prévenir les risques d’exposition à l’amiante des travailleurs et la classification du matériau en tant que déchet dangereux ou inerte.

 

 

Mission

proposée

Cette mission est réalisée par un diagnostiqueur ayant obtenu un certificat de compétences délivré par un organisme accrédité par le COFRAC et ayant suivi une formation au risque amiante (SS4).

 

  • Le technicien détermine en fonction des renseignements fournis par le donneur d’ordre et en respect de la norme NF X 46-102, le nombre et l’emplacement des sondages et prélèvements nécessaires à la caractérisation des couches présentant des similitudes de matériaux (selon l’étendue et l’épaisseur de chaussée concernée par les travaux, ainsi que de la teneur de ces derniers).
  • Il procède aux sondages et prélèvements à l’aide d’une carotteuse et d’un asperseur d’eau.
  • Il caractérise les CPSM en fonction des observations faites sur sondages (nature, épaisseur, dégradation, interface, collage, etc.), et procède au(x) prélèvement(s) nécessaire(s) en vue de leur analyse par un laboratoire accrédité COFRAC.
  • Celui-ci procédera à la caractérisation et quantification des HAP, ainsi qu’à la recherche d’amiante naturellement présent dans les matériaux bruts (granulats).
  • Il collationne les résultats de ses investigations, procès verbaux d’analyses, plans de repérage des matériaux et produits amiantés détectés et rédige un rapport de repérage.

Vous souhaitez avoir plus d’informations ?
Remplissez le formulaire de contact

Merci de remplir les champs ci-dessous :
  • Les données à caractère personnel qui vous sont demandées sont nécessaires pour le traitement de votre demande. Elles sont destinées au Groupe Qualiconsult, responsable du traitement et sont basées sur son intérêt légitime. Elles sont conservées pendant la durée nécessaire au traitement de la demande augmenté le cas échéant des durées de prescription légale. En savoir plus

Missions
complémentaires