Accueil Actualites Neurocampus : les travaux de ce site dédié à la recherche se poursuivent

Neurocampus : les travaux de ce site dédié à la recherche se poursuivent

Neurocampus : les travaux de ce site dédié à la recherche se poursuivent

La construction du Neurocampus a débuté en 2016 sur le site du Vinatier à Bron. Le projet consiste à restructurer et à agrandir le bâtiment 456/457 dans le centre hospitalier du Vinatier ainsi qu’à étendre le patrimoine par des constructions neuves sur les terrains attenants. Ce projet permet de regrouper et développer la recherche sur les neurosciences. Le Groupe Qualiconsult est en charge du contrôle technique et de la coordination SPS sur ce projet.

Construit à partir d’un bâtiment existant, le Neurocampus regroupera les équipes de recherches du CNRS et de l’INSERM, ainsi que plusieurs de ses plateformes qui ne sont pas encore sur le site du Vinatier. Le terrain offre une superficie totale de 7 500 m². Ce laboratoire de recherches sur le cerveau est unique en France. Environ 370 chercheurs y travailleront contre 100 à 120 aujourd’hui.
 
 
Phase 1 de travaux :
 
Elle porte au total sur 2720 m² de surface utile (SU) dont près de 1200 m² SU en réhabilitation et 1520 m² SU en extension, ainsi que sur la création d’un parking de stationnement de 30 places. Le projet est composé de 4 secteurs fonctionnels :
 

un secteur tertiaire (1180 m² SU) : espace administration, salles de réunion et bureaux des équipes ;un secteur de test (250 m² SU) : observation des réactions de sujets humains aux stimulations auditives et olfactives extérieures et pendant le sommeil ;un secteur ex-vivo (480 m² SU) : secteur expérimental ne pouvant pas accueillir d’animaux ;un secteur in-vivo (810 m² SU) : ce secteur expérimental s’intéresse au fonctionnement du cerveau dans son état normal ou pathologique à partir d’animaux(rats, souris et chats) hébergés temporairement ou élevés, qui serviront de modèles vivants.

 
L’implantation et le dimensionnement des locaux techniques de cette phase devront tenir compte des extensions projetées en phases 2 et 3.
 
 
Phase 2 de travaux :
 
Elle comprend la réalisation au sein du secteur tertiaire d’une zone de conférence (170 m² SU)
 
 
Phase 3 de travaux :
 
Elle comprend l’extension des trois secteurs précédents; test, ex-vivo et in-vivo en vue d’intégrer trois nouvelles équipes de recherche (1508 m² SU). Les espaces des phases 1 et 3 devront constituer un ensemble fonctionnel cohérent.
 
 
 
Maîtrise d’ouvrage déléguée : Grand Lyon Métropole
Maîtrise d’oeuvre : Chabanne Architecte