Travaux en hauteur

>

Les dispositions législatives et réglementaires spécifiques au travail en hauteur sont essentiellement contenues dans le Code du travail. Le risque de chute de hauteur, comme tout autre risque auquel un travailleur peut-être exposé dans le cadre de son activité, est visé par les dispositions générales du Code du travail (articles L. 4121-1 à 5). Sa prévention se traite selon les principes généraux de prévention.

Réglementation sur le travail en hauteur

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR

Article R4328-58 : « Les travaux temporaires en hauteur sont réalisés à partir d’un plan de travail conçu, installé ou équipé de manière à préserver la santé et la sécurité des travailleurs ».

 

ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE CONTRE LES CHUTES DE HAUTEUR

Ce n’est que lorsqu’il y a impossibilité technique de mettre en oeuvre des protections collectives que le recours à des Équipements de protection individuelle (EPI) contre les chutes de hauteur peut être envisagé. Ces systèmes de protection individuelle sont utilisés pour arrêter la chute ou pour interdire l’accès à une zone où la chute est possible. Il en existe trois types :

 

  • Systèmes d’arrêt de chute
  • Systèmes de retenue
  • Systèmes de maintien au poste de travail