Accueil Actualites La rénovation des CACES : ce qui va changer en 2020

La rénovation des CACES : ce qui va changer en 2020

La rénovation des CACES : ce qui va changer en 2020

L’évolution des technologies, des équipements et des engins requièrent aujourd’hui une révision du CACES®. Marc Bigotteau, responsable pédagogique Qualiconsult Formation, nous en dit plus sur la rénovation de ce dispositif effective dès le 1er janvier 2020 et sur ses impacts.

 

Les changements prévus à partir du 1er janvier 2020

La rénovation du dispositif CACES® a notamment pour objectif de rationaliser sa mise en œuvre, de faciliter l’application des recommandations, de clarifier les définitions des familles et catégories d’équipements concernés et de prendre en compte l’évolution des matériels pour répondre aux attentes des entreprises, en intégrant le retour d’expérience acquis depuis sa création.

Les recommandations telles qu’on les connaissait avant, évoluent et changent de dénomination :

  • R482 : Engins de chantier
  • R483 : Grues mobiles
  • R486 : Plates-formes élévatrices mobiles de personnel
  • R487 : Grues à tour
  • R489 : Chariots de manutention automoteurs à conducteur porté
  • R490 : Grues de chargement

À ces évolutions, 2 nouvelles recommandations s’ajoutent :

  • R484 : Ponts roulants et portiques
  • R485 : Chariots de manutention automoteurs gerbeurs à conducteur accompagnant

 

Les impacts liés à la rénovation des CACES® 

Le premier concerne les Organismes testeurs CACES® (CTA) puisqu’ils devront répondre à un nouveau cahier des charges beaucoup plus contraignant pour conserver leur certification. Le deuxième concerne les entreprises car la rénovation des CACES® va modifier les catégories, le nombre de tests possibles, le nombre d’engins etc. Le nouveau matériel mis en place aura donc forcément un impact sur le coût de l’examen.

De plus, cette évolution va impacter la durée de validité des CACES®, qui varie en fonction du type d’équipement : de 5 ans pour les chariots automoteurs et plateformes élévatrices mobiles de personnes jusqu’à 10 ans pour les engins de chantier.

Afin de se préparer au mieux à ces changements, il est conseillé, en premier lieu, de vérifier la période de validité des CACES® de vos conducteurs. Ainsi, vous pourrez établir une stratégie pour planifier le renouvellement de leurs certificats.

Pour les CACES valables 5 ans, les utilisateurs qui passeront l’ancienne version de l’examen en 2019 recevront un certificat d’une période de validité complète de 5 ans.

En revanche, pour les certificats valables 10 ans (engins de chantier), tous CACES® délivrés en 2019 sous l’ancien référentiel auront une échéance de validité limitée au maximum au 31 décembre 2024.

 

Le CACES, un dispositif mis en place par la CNAM

Pour rappel, le CACES® est un dispositif mis en place par la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Il s’agit d’un document, plus spécifiquement d’un Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité, qui confirme que l’évaluation et la validation des connaissances du stagiaire pour la conduite en sécurité du matériel concerné, ont été réalisées.

La formation CACES® n’est pas obligatoire. C’est une recommandation adoptée par les Comités techniques nationaux (CTN). Cependant, pour délivrer l’autorisation de conduite, le chef d’entreprise doit effectuer une évaluation des connaissances théoriques et pratiques du salarié. Il est considéré que le CACES® représente le meilleur moyen de remplir cette obligation.

L’examen du CACES® se déroule en deux parties : une évaluation théorique suivi d’une évaluation pratique.

 

Le Groupe Qualiconsult vous accompagne

Nos formateurs professionnels sauront vous conseiller dans cette période de mutation. Le Groupe Qualiconsult vous propose des formations CACES® adaptées à vos besoins et vous accompagne dans l’obtention de votre autorisation de conduite -> CTA Bandeau renvoyant au site formation.